Allergies

Comment fonctionne le système immunitaire ?


Lorsqu'un élément étranger parvient à envahir notre organisme, notre système immunitaire réagit en conséquence en mobilisant toute une série de réactions pour lutter contre cet envahisseur. Cette lutte se traduit le plus souvent par une inflammation et de la fièvre (certains virus ne résistent pas à la chaleur). L'agent est dès lors "fiché" par les lymphocytes T et une nouvelle attaque de sa part générera une réponse immédiate d'anticorps spécifiques.


Pourquoi certaines personnes sont-elles allergiques et pas d'autres ?


a) la sensibilisation


Lors de la toute première rencontre entre une subs­tance neutre (pollen, poils de chat, poussière, fraises, etc.) et le système immunitaire, certaine fois, celui-ci ne reconnaît pas cette substance comme inoffensive et réagit comme si c'était un agent agressif (virus, bactérie, champignon, etc.). Cet allergène est donc identifié dangereux par les macrophages, qui avertissent les lymphocytes B de sa présence.


Ceux-ci sécrètent alors des anticorps (également appelés immunoglobulines E ou IgE) et sont mis dans la circulation sanguine. Ceux-ci circulent très vite dans le corps et vont aller se fixer sur des cellules granuleuses appelées mastocytes qui se trouvent en très grand nombre dans la peau et les muqueuses. Leur rôle sera alors d'exterminer ces nouveaux allergènes à la prochaine occasion. A ce moment, l'organisme de cette personne est " sensibili­sé " à l'allergène et prêt à riposter violemment à toute nou­velle intrusion de ce qu'il croit être un ennemi. Mais la personne allergique ne le sais pas encore...


b) la réaction allergique


C'est lors du deuxième contact, que l'allergène est reconnu comme nocif et capturé par les anti­corps IgE présents sur les mastocytes. Cette asso­ciation provoque une libé­ration massive d'hista­mine (ainsi que d'autres médiateurs en grande quantité) et qui sont la source de tous les problèmes allergiques.



En se répandant dans le circuit sanguin, ces médiateurs dilatent les vaisseaux sanguins et augmentent leur perméabilité. Conclusion, le sérum sort des vaisseaux sanguin, s'infiltre sous la peau et provoque un œdème: c'est l'urticaire avec sa chaleur et ses démangeaisons. Au niveau des poumons, les médiateurs provoquent la contraction des petits muscles qui entourent les bronches. Les bronches se ferment et la muqueuse qui les tapisse se gonfle, ce qui entraîne sifflements, difficulté à respirer, sensation d'être bloqué : c'est l'asthme.


Cette réaction engendre également éternuements, maux de tête, écoulements du nez et larmoiements plus ou moins irritants pouvant provoquer des conjonctivites à répétition ou au niveau du tube digestif entraîner des allergies alimentaires. Toute nouvelle exposition à la même substance allergène provoquera la même réaction. En lieu et place d'une im­munité, nous avons une hypersensibilité.


Quelles sont les principales allergies ?


Le choc anaphylactique : La manifestation la plus violente d'une allergie survenant quelques instants après l'entrée dans le corps d'un allergène auquel le corps a été sensibi­lisé. Ce sont les piqûres d'abeilles qui provoquent généra­lement ce type de réaction. Les premiers symptômes sont un teint pâle, des sueurs froides, un pouls rapide, un œdème localisé ou généralisé avec difficultés respiratoi­res. Il nécessite des soins médicaux d'urgence. Les personnes à risque doivent toujours avoir à portée de main un antidote: l'adrénaline.


Rhume des foins: réaction allergique au pollen des plantes caractérisée par un nez bouché ou coulant, des éternuements, des yeux qui brûlent et qui coulent, de la fatigue et des maux de tête. Le rhume des foins peut dégénérer en rhinite chronique ou en asthme allergique.


Rhinite chronique: réaction allergique mais moins violente que le rhume des foins, elle est due au pollen, aux acariens, à la poussière, aux moisissures, aux animaux, aux produits chimiques. Elle se caractérise par un nez bouché avec des écoulements subits, des crises d'éternuements. La rhinite chronique peut dégénérer en asthme allergique.


L'asthme allergique: réaction allergique due sensiblement aux mêmes agents que la rhinite chronique, l'asthme se carac­térise par des difficultés respiratoires (dues au rétrécissement des voies respiratoires) pouvant créer une panique et des quintes de toux. La crise présente une respiration sifflante et peut durer de quelques minutes à quelques heures; une consultation médicale rapide est nécessaire.



Urticaire: réaction allergique due aux aliments (soleil, poissons, œufs, fraises...), aux médicaments, aux cosméti­ques, dont les symptômes (taches rougeâtres en relief et démangeaisons) apparaissent immédiatement après le contact avec l'allergène. Ils disparaissent après quelques heures. Si l'urticaire se généralise, il y a un risque de choc anaphylacti­que.


Eczéma de contact: réaction allergique due aux cosméti­ques, aux produits ménagers de nettoyage, aux matières syn­thétiques, aux métaux. L'apparition des symptômes survient 24 à 72 heures après le contact: la peau enfle, rougit, démange; formation de vésicules et de croûtes. L'eczéma est d'abord local, puis peut s'étendre à tout le corps.




Des solutions pour gagner


L'intérêt en naturopathie est de traiter le problème d'une manière holistique (du grec holos "le Tout".) Aussi suprenant que celà puisse paraître l'hypnose thérapeutique donne des résultats aussi spectaculaires que surprenants avec les allergies aussi bien saisonnières (rhume des foins), aux poils d'animaux, à la poussière, etc. En moyenne 80% d'améliorations sont constatés après seulement trois séances.


L'alimentaiton à forte teneur en histamine devra également être réduite. Un traitement à base de plante médicinale ou en homéopathie (drainage) est également conseillé afin de stimuler les processus d’élimination des émonctoires qui sont les organes d'élimination de notre organisme.

© Fotolia.com Photographes par ordre chronologique : Designua, Claudio Calcagno - Ekaterina Shvigert - Eric Isselée - Waugi - Detlef Gwinner - Evgenyb



#allergie #immunoglobulines #pollen #poussière #lymphocytes #histamine #éternuement

Articles en ligne
Les derniers articles
Recherche par mot clé
Pas encore de mots-clés.

© 2015 by  Proudly created with Wix.com