Tirez-moi la langue !


Votre langue peut vous en dire long sur votre état de santé. Tirez la langue devant la glace et observez-la. C'est un bon moyen de vérifier que vous êtes en bonne santé !


Sa fonction ne s’arrête pas à l’aide à la déglutition ou à l’articulation de la parole (les porteurs d’appareil dentaire me comprendront), sa surface est recouverte de papilles gustatives reliées à un système très complexe de ramification nerveuse lui permettant d’entrer dans le monde très fermé des cinq sens. Ainsi elle différencie le salé, le sucré, l’acide et l’amer, teste la température et la consistance des aliments ou liquides ingérés.

Malgré son apparence simplicité, pas moins de quinze muscles permettent à la langue de bouger dans toutes les directions. Ainsi, elle peut enlever un petit morceau de nourriture coincé entre les dents, supprimer un chatouillement sur le palais (petit truc si vous ne pouvez pas éternuer en plaine assemblée, gratter le palais avec la langue), masser les gencives douloureuses et bien d’autres activités à son actif, la liste est loin d’être exhaustive.



Comment fonctionne le sens gustatif ?


Les papilles gustatives sont le point de départ du mécanisme qui va permettre de définir le goût d’un aliment, d’un liquide ou d’une substance quelconque, cependant le système du goût est très complexe et agit rarement seul car lorsqu'un aliment est mâché et donc découpé par les dents, des molécules odorantes se dégagent, circulent dans l’arrière gorge et arrivent dans la cavité nasale où elles stimulent également les récepteurs olfactifs. Cette voie rétro-nasale permet la perception de l’arôme de l’aliment qui est responsable de 90% de la sensation du goût.


Au même moment les papilles gustatives sont stimulées et transforment les informations reçues en signaux électriques grâce aux fibres sensorielles d’une des branches du nerf trijumeau (ensemble de trois nerfs reliant la langue, le nez et les yeux) et véhiculés au centre du cerveau dans une zone appelée Thalamus (centre névralgique de l’instinct et du plaisir) puis remontent au cortex, centre des souvenirs. Les informations y sont décodées et analysées. Elles seront ensuite mémorisées et comparées aux souvenirs apparentées (visuel, auditif, kinesthésique, etc.)


Les souvenirs peuvent ainsi émerger du tréfonds de la mémoire via les cinq sens.



Mais que peut dire notre langue sur la santé de nos organes ?


L'observation de la langue est l'une des méthodes de diagnostic les plus usitée en médecine chinoise qui a fractionné la langue en différentes zones, correspondant à divers organes avec lesquelles elle serait reliée.


Ainsi, si la zone correspondant à l’organe correspondant possède un enduit blanchâtre épais ou une couleur différente (rouge, noir, violet), si la langue s’écaille ou se crevasse, ceci indiquerait un problème de santé relié à l’organe en question.


Attention cependant à une fausse croyance qui indique qu’une langue doit être absolument rose et lisse pour être en bonne santé. Une légère couche d’enduit doit être présente.


Vigilance également concernant certaines substances qui peuvent modifier l’aspect de la langue, notamment sa couleur tels que les médicaments, la réglisse, certains aliments, le café, bonbons, etc.


Si après une semaine de rééducation alimentaire, un bon brossage de la langue, l’enduit ou la langue ne change pas d’aspect, consultez un médecin ou un naturopathe pour un diagnostic ou un bilan de santé.



Les colorations de la langue :


Nous n’allons pas entrer dans la complexité de l’analyse de la langue en médecine chinoise mais nous allons nous arrêter sur son enduit qui révèle, dans la majorité des cas, des problèmes digestifs.


  • Rose pâle : indique généralement une anémie.

  • Rouge : signe éventuel d’une scarlatine

  • Noir (glossite): voir éventuellement la présence de métaux lourds dans l’organisme mais des antibiotiques et psychotropes peuvent colorer également la langue en noir. Tuberculose. Attention aussi à l’utilisation des barres de réglisse.

  • Blanche (leucoplasie) : Un enduit blanchâtre donnant une bouche pâteuse, est généralement le signe d’une surcharge intestinale. Un régime réduira cette coloration.

  • Tâches blanches : des tâches blanches qui s’enlèvent au grattage peuvent peut être le signe d’une mycose buccale (candida albicans par exemple). Seul un diagnostic pourra valider une présence fongique.

  • Ulcération : Situés sur le pourtour de la langue, les aphtes sont très souvent provoqués par l’ingestion d’un aliment allergène, les noix par exemple.

En carte de géographie (glossite exfoliatrice marginée) : La surface de la langue présente un aspect blanchâtre légèrement surélevé non linéaire. C'est une maladie auto-immune peu fréquente, d'origine génétique, bénigne mais pouvant se compliquer par des fissurations.

Si votre langue a une coloration particulière modifiez votre alimentation et brossez-vous la langue, comme indiqué ci-dessous. Si dans les 10 jours rien n’a changé, consultez un médecin qui posera un diagnostic et/ou un naturopathe qui procédera à un bilan de santé.

Langue en carte de géographie

Le brossage de la langue


Ce geste devra être machinal et naturel et terminer un nettoyage des dents. Il ne provoque pas de modifications de l’épithélium de surface de la langue à condition que le brossage soit doux, vous n’êtes pas en train de poncer un vieux meuble.


Une fois avoir terminé le brossage des dents, tirez la langue, et avec la brosse à dent légèrement enduite de dentifrice, brossez délicatement la langue du fond jusqu’à la pointe de la langue ou utiliser un petit ustensile gratte langue vendu en pharmacie.


Terminez idéalement avec une eau dentaire qui éliminera un maximum la flore bactérienne de la bouche.

Parlons rapidement du piercing à la langue : c'est une aberration autant médicale (risque d’infections grave car la bouche regorge de microbes et bactéries de tout genre) que du point de vue de la parodontie (micro-fractures répétées sur les dents, déchaussement des gencives) qu’énergétique (la langue est un centre important en énergétique).




Image © Fotolia.com: Dmitry Bairachnyi - OOZ, méridol

Passeportsante.com



#langue #santé

Articles en ligne
Les derniers articles
Recherche par mot clé
Pas encore de mots-clés.

© 2015 by  Proudly created with Wix.com