© 2015 by  Proudly created with Wix.com

Huile de palme, peut-on la consommer sans danger ?

L'huile de palme est une huile végétale extraite par pression à chaud de la pulpe des fruits du palmier à huile. Son très faible coût de production et son rapport quantité/prix est, pour les industriels, une vraie aubaine : 100 kg de fruits donnent environ 22 kg d'huile et un palmier donne des fruits douze mois sur douze, deux fois par mois, et produit pendant 25 à 35 ans. 

 

 

Quel est l'impact de la consommation de l'huile de palme sur la santé et l'environnement ?

 

Come nous le savons, l’industrie alimentaire se soucie peu de notre santé et de notre environnement, au profit des milliards de bénéfice qu’elle fait à nos dépends. 

 

A nous de faire le bon choix ! Le boycotte de ces produits reste le seul moyen de pression.

 

Notre santé et l'avenir de la planète est entre vos mains, sachons en prendre soin.

 

 

Où se trouve l'huile de palme ?

 

Elle est partout ! Du lait pour bébé au pain des grandes surfaces. Lisez donc bien les étiquettes et évitez les produits qui en contiennent. 

 1) Utilisation culinaires

 

Si vous lisez huile végétale : 99% de chance que c'est un huile de palme sinon le fabriquant aurait mentionné huile d'olive, de colza ou de tournesol.

 

Où la trouve-t-on ? Lait pour bébé, margarine, céréales, crèmes glacées, biscuits, pains industriels, barres chocolatées, chips, soupes lyophilisées, sardines en boîte, bouillon de poulet instantané, mayonnaise, sauce tomate, chocolat, glaces, fromage râpé, etc. la liste est, malheureusement, loin d’être exhaustive.

 

Une catastrophe sanitaire est à redouter, mais nous en serions les seuls responsables car les seuls consommateurs avertis. 

 

2) Produits cosmétiques 

 

L'huile de palme est également utilisée dans la synthèse de nombreux produits cosmétiques, c'est le cas par exemple de certains savons comme le savon de Marseille, les shampoings, les produits de vaisselle, les maquillages et les produits pour la parfumerie.

 

Pour identifier sa présence dans les cosmétiques : son nom latin est Elaeis guineensis, mais on peut aussi trouver : Palm acid (dérivé de l’huile de palme), Sodium palmate pour l'huile de palme et Sodium palm kernelate pour l'huile de palmiste.

 

3) Les biocarburants 

 

Les biocarburants issus de l’huile de palme (idem pour les autres bio-carburants) sont un désastre écologique car leur plantation provoque 1) la déforestation avec gaz à effets de serre dûs aux feux de forets provoqués pour détruire rapidement les arbres de la flore locale 2) disparition des animaux de la faune et 3) déplacement des populations locales qui ne trouvent plus les ressources nécessaires à leurs survies.

 

 

Quel est l'impact sur la santé ?

 

L'huile de palme rouge non raffinée et non traitée est considérée comme l'aliment naturel le plus riche en vitamine A et en contient donc environ 15 fois plus que la carotte. C'est également la deuxième huile la plus riche en vitamine E (tocophérols), après l'huile de germe de blé.

 

Cependant l'huile de palme étant majoritairement une graisse saturée solide, (45% de graisses saturées, alors que l'huile d'olive n'en a que 15% et l'huile de noix 10%) cette huile n'apporte aucun bénéfice pour la santé, au contraire, elle est nocive. De plus les taux de vitamines deviennent quasiment inexistants après raffinage, chauffage et cuisson. 

 

 

Quel est l'impact sur la bio-diversité végétale et animale ?

 

Si rien n'est fait pour arrêter cette déforestation, 98% des forêts humides indonésiennes, habitat naturel des orangs-outans, auront disparu en 2022. Les forêts des principaux pays producteurs (Malaisie, Indonésie, Bornéo et Sumatra), ont été détruites à plus de 90% aux XIXe et XXe siècles, et la déforestation massive continue. De plus la déforestation provoquée par les feux de forêts, rejette du gaz carbonique dans l’atmosphère et au-delà de ces conséquences dramatiques qui touchent déjà les populations locales, c’est le fragile équilibre de notre planète qui est lui-même bouleversé. 

 

Comment savoir si nous achetons de l'huile de palme ?

 

Les industries agro-alimentaires et industrielles se gardent bien de mentionner l'huile de palme et se contente de mentionner 'huile végétale'. Donc si vous lisez sur l'étiquette 'huile végétale' soyez certain à 99% qu'il s'agit de l’huile de palme sinon le fabriquant aurait mentionné huile de tournesol, colza, olive, etc.

 

Comment agir ?

 

Diminuez ou refusez la consommation de produits contenant de l’huile de palme : frites, chips, biscuits, sauces, mayonnaises, pâtes à tarte, soupes lyophilisées, pâtes à tartiner…etc. Lisez simplement les étiquettes.

 

Pour identifier sa présence dans les cosmétiques : son nom latin est Elaeis guineensis, mais on peut aussi trouver : Palm acid (dérivé de l’huile de palme), Sodium palmate pour l'huile de palme et Sodium palm kernelate pour l'huile de palmiste.

 

Privilégiez les produits issus de l’agriculture biologique, car, à ce jour, ils n’en contiennent pas.

Utilisez votre pouvoir de consommateur pour encourager des systèmes de production durable en écrivant aux industriels et distributeurs pour leur demander quelles sont les garanties environnementales et sociales de l’huile de palme utilisée dans leurs produits.

 

 

 

Soyons responsable de notre santé, ne nous laissons pas duper par les industries agro-alimentaires!

 

 

 

Photo : fotolia © Yuriy Mazur, ourang outant http://www.dinosoria.com/orang_outan.htm 

image huile de palme : https://www.flickr.com/people/10411029@N08 

Please reload

Articles en ligne

Parabènes, prédisposent-ils aux cancers ?

04.05.2015

1/10
Please reload

Les derniers articles

22.09.2015

Please reload

Recherche par mot clé