Comment savoir si nous sommes en état d’acidose tissulaire ?


L’article parlant sur l’acidité précédemment paru, "Acidité, cause et symptômes" a soulevé bon nombres de questionnement autant de la part de mes patients que des internautes.


L’acidité tissulaire se mesure très facilement et très rapidement chez soi. Il suffit d’acheter en pharmacie des bandelettes qui mesurent le pH urinaire et de placer ces bandelettes sous le jet urinaire durant 2 secondes.


Ces bandelettes changent de couleur en fonction du pH urinaire qui reflète les acides que l’organisme rejette. Il suffit alors de comparer la couleur du test avec les témoins colorimétrique fourni par le fabricant.


Pour être valablement interprétable, l’opération doit être poursuivie pendant au moins 1 semaine, en notant chaque jour le pH urinaire :

  • le matin, sur la deuxième urine,

  • en fin de matinée vers les 11h30

  • en milieu d’après-midi vers les 15h00

  • et le soir avant d’aller se coucher

Si vous faites ce test, reportez les valeurs sur les tableaux ci-dessous ainsi que sur le graphique pour une interprétation plus rapide (vous pourrez utiliser des couleurs différentes pour le matin, le midi et le soir.


Si les valeurs seront inférieures à 7.0 ceci indiquera une surcharge de l’organisme en déchets acides car une valeur normale se situe entre 7.0 et 7.5


Si cela est le cas, reportez-vous à votre médecin ou à un thérapeute qui saura vous aider à remonter le pH car les tissus constamment engorgés dans l’acidité entrainent à court terme des maladies diverses et variées. Référez-vous à l’article mentionné plus haut.


Reportez vos valeurs sur ce graphique pour une compréhension plus aisée



Image © Fotolia.com Sébastien Eich

#acidose #acidité

Articles en ligne
Les derniers articles
Recherche par mot clé
Pas encore de mots-clés.

© 2015 by  Proudly created with Wix.com