Fibromyalgie, maladie mystérieuse

Le terme fibromyalgie est composé de trois préfixes latins "fibro" pour désigner tendons et ligaments, "my" pour les muscles et "algie" pour la douleur. L'OMS la reconnaît comme maladie rhumatismale non spécifique depuis 1992.


La prévalence est évaluée de 2 à 5 % de la population mondiale avec une prévalence de 3,4 % chez les femmes et 0,5 % chez les hommes.


Certaines personnes souffrent parfois de ce syndrome sans savoir qu'elles en sont atteintes et elles le découvrent en allant consulter un rhumatologue.



Diagnostic


Sa ressemblance ou sa ressemblance avec d'autres maladies ou syndromes, dont le syndrome de fatigue chronique, le syndrome du côlon irritable, la migraine, la spasmophilie et la polyarthrite rhumatoïde rend son diagnostic complexe.



La rhumatologie reconnaît 18 points musculaires douloureux avec une hyper-sensibilité anormale. Le médecin découvrira alors chez une personne souffrant de fibromyalgie jusqu'à 18 points douloureux à la palpation. Lorsque 11 de ces points sur 18 sont douloureux à la pression, le sujet a 88 % de chances de souffrir de fibromyalgie.


La douleur à la palpation digitale de 11 à 18 points sont les suivants (chaque point indique le côté gauche et/ou côté droit du corps :


1/2) sous occipitaux 3/4) rachis cervical inférieur (Cervicales C5 - C7) 5/6) bord supérieur du trapèze 7/8) jonction chondrocostale des deuxièmes côtes 9/10) insertion du sus-épineux au niveau du bord interne de l'épine de l'omoplate 11/12) épicondyle 13/14) grand trochanter 15/16) quadrant supéro-externe de la fesse 17/18) en-dessous de l'interligne interne du genou (patte d'oie)



Signes et symptômes


La fibromyalgie se caractérise par la présence chronique de :

  • Anxiété,

  • Raideurs,

  • Fatigue chronique,

  • Hypersensibilité musculaire,

  • Sommeil perturbé et non réparateur,

  • Migraines suivies de troubles de la mémoire,

  • Colopathie fonctionnelle (50 à 80 % des cas),

  • Troubles anxio-dépressifs ou antécédents dépressifs,

  • Troubles digestifs avec diarrhées, constipation, nausées,

  • Points douloureux dans certaines régions anatomiques précises,

  • Sensations de brûlures au niveau musculaire, tendons, ligaments,

  • Troubles uro-gynécologiques, mictions impérieuses, dysménorrhée.


Quelles en sont les causes


Le monde médical et scientifique est divisé quant aux raisons et causes de ce phénomène pathologique mais il a été suggéré que divers facteurs auraient un rôle à jouer.


Chez certaines personnes, la fibromyalgie se développe progressivement et sournoisement, sans cause apparente.


D’autres attribuent son apparition à des causes diverses : additifs alimentaires et pesticides, accidents de voiture, suite de vaccinations, blessures accidentelles, maladies virales, intervention chirurgicale, infections, chocs émotifs ou stress physique ou émotif.


Suites à ces différents points, les personnes souffrant de fibromyalgie n'ont souvent d'autre choix que de réduire leurs activités physiques et/ou intellectuelles pour éviter de souffrir. Cette réduction des activités finit par diminuer leur capacité musculaire, rendant encore plus difficile la reprise des activités physiques. La dépression s'installe alors et vient obscurcir le tableau clinique.



Traitement


Le protocole thérapeutique mettra en place une approche permettant de gérer cette tension musculaire perpétuelle par le biais de plusieurs thérapies dont :

  • L'hypnose thérapeutique (1) ré-apprendra au corps à se détendre et à utiliser les tensions musculaires uniquement lorsqu'elles sont nécessaires. Le patient apprendra également l'auto-hypnose qui lui permettra de continuer le protocole en dehors des séances.

  • La biorésonnance qui soulagera les douleurs du patient.

  • La phytothéapie incluant des plantes médicinales myorelaxantes et l'utilisation d'huiles essentielles anti-inflammatoires en massages complèteront le traitement.

  • une remise en question de l'alimentation à forte teneur en histamine.

Le protocole multi-thérapies a déjà donné d'excellents résultats.


(1) Hypnose thérapeutique. L'efficacité de cette technique a été testée chez des personnes dont la maladie résiste au traitement médical dans une étude contrôlée. Les personnes du groupe traité à cette technique ont vu leur condition générale s'améliorer en regard de leur expérience de la fatigue et de la douleur. cliquez ici pour le rapport (en anglais).


Selon un recueil américain rédigé à l'intention des médecins, le Clinician's Complete Reference to Complementary & Alternative Medicine, propose pour plusieurs maladies les approches alternatives les plus indiquées. Pour classer l'efficacité des méthodes, les auteurs se sont basés sur les connaissances issues de la pratique plutôt que sur des preuves scientifiques. Selon leur compilation, la technique Bowen, la méthode Feldenkrais, l'homéopathie et l'hypnothérapie seraient des approches idéales pour soulager les symptômes de la fibromyalgie. (Novey DW Clinician's Complete Reference to Complementary and Alternative Medicine, Mosby, États-Unis, 2000, p. 803.)




Photos par ordre d'apparition : © Fotolia.com Sebastian Kaulitzki / Nathalie Pecqueur

#fibromyalgie #anxiété #fatiguechronique #sommeil #douleurs

Articles en ligne
Les derniers articles
Recherche par mot clé
Pas encore de mots-clés.

© 2015 by  Proudly created with Wix.com