Et si vous arrêtiez de fumer ?


Le tabac est une compulsion au même titre que l’alcool, la drogue, la boulimie, les achats, les jeux compulsifs, etc. et doit être traité comme tel tout en sachant que certains fumeurs peuvent cumuler, une, deux, trois voir plus de compulsions.


L’arrêt du tabac n’est donc PAS une méthode mais bien une thérapie.


Suite à l'arrêt du tabac, la dépendance physique est de courte durée car après trois jours d’abstinence les cellules dépendantes de la nicotine meurent et sont remplacées par des nouvelles cellules.


La dépendance psychologique, quant à elle, est bien plus difficile à faire partir, provoquant des sautes d'humeur, de la nervosité, insomnies, etc...... c’est pour cette raison que l’hypnose thérapeutique va amener le futur ex-fumeur à changer ses habitudes par d’autres plus saine pour sa santé et surtout à traiter les raisons qui font qu’il a besoin de fumer.


Il ne sera nullement question durant la thérapie de parler des problèmes de santé qui sont liés au tabac, et bien connus de tous, mais bien de comprendre le fumeur. Pourquoi fume-t-il ? Quelles sont les raisons primaires (manque d’assurance ? timidité ? stress ? habitude ?) et non secondaires (santé, gain d’argent, raisons logiques) qui le mènent à fumer.


Les raisons primaires sont spécifiques à chaque fumeur et l’art du questionnement du thérapeute consistera à trouver les vrais raisons et l’aider à les résoudre.


Avant de commencer une quelconque thérapie à l’arrêt du tabac, le fumeur doit se poser la question suivante: sur une échelle de 0 à 10 (où 0 correspond à aucune envie d’arrêter de fumer, et 10 qui correspond à ‘totalement envie d’arrêter de fumer’), à quel niveau situe-t-il dans son envie d’arrêter de fumer ?

Si il est à 7 et plus, il et prêt à débuter une thérapie. S’il est à moins de 7, il faut qu’il prenne le temps de bien réfléchir s’il a réellement envie d’arrêter de fumer.


L’hypnose thérapeutique, n’est pas une thérapie de manipulation car si c’était le cas tous les patients fumeurs arrêteraient de fumer en une seule séance, ce qui n’est malheureusement pas le cas. Durant chaque entretient le taux de gaz carbonique pulmonaire est calculé au moyen d'un appareil spécial permettant d'évaluer le niveau de CO2 présent.

Le thérapeute définiera avec le patient les raisons qui le pousse à fumer et choisira les protocoles qu'il utilisera en hypnose protocolaire.


Il faut savoir que le tabac est une compulsion au même titre que l’alcool, la drogue, la boulimie, les achats et les jeux compulsifs..... et doit être traité comme tel tout en sachant que certains fumeurs peuvent cumuler, une, deux, trois voir plus de compulsions.




Que se passe-t-il dans l'organisme du patient après l'arrêt du tabac ?





© Fotolia.com Photographes par ordre chronologique : Koya979, Roman Sigaev - StockArt - Valeriy Lukyanov - AnikaSalsera -





#tabac #fumer #cigarette

Articles en ligne
Les derniers articles
Recherche par mot clé
Pas encore de mots-clés.

© 2015 by  Proudly created with Wix.com