© 2015 by  Proudly created with Wix.com

Le rire est-il salutaire ?

La plus perdue de toutes les journées est celle où l'on a pas ri ! 

Chamfort, écrivain français

 

Le rire est universel, des esquimaux aux Papous passant par nos belles contrées il peut être défini, comme le disait Valentin Naydenov, 'le savon de l'âme'.

 

En fait, le rire n'est pas si anondin que ça car on peut lui attribuer des fonctions salutaires aussi bien psychiques que physiques. Il est tout d'abord important de savoir que notre système nerveux est composé de deux sous-systèmes : 

  • le système (ortho)sympathique (système qui va nous permettre d'affronter une attaque ou nous permettre de décamper comme un lapin)

  • et le système parasympathique (système qui lui restaure le calme).

Tout deux contrôlent automatiquemente et à tour de rôle plusieurs fonctions: le coeur, les vaisseaux sanguins, l'appareil digestif, la respiration, les glandes endocrines, etc. la liste est loint d'être exhaustive.

 

Quant à lui, le rire provoque l'activation du système parasympathique dont le rôle est de restaurer le calme après un stress ou une émotion négative.

 

Pour cette raison, afin de dédramatiser certaines situations de la vie, l'homme moderne a inventé des personnages loufoques, le théatre et le cinéma comiques, les gags et plaisanterie de toutes sortes afin de faire rire ses concitoyens et aider ainsi à dédramatiser le stress journalier. 

 

 

Si le rire est salutaire, quels en sont ses effets ?

 

Lorsque nous rigolons, quelques 400 muscles de notre corps sont stimulés. Une personne qui rit activement pendant une heure brûle 500 calories! donc rire fait maigrir :-)

 

 

Les effets du rire sur la musculature

 

Le rire entraîne des contractions courtes et des spasmes du diaphragme. Lors du rire, ce dernier se redresse et le contenu abdominal est abaissé de haut en bas. Sous l’effet des muscles de la respiration, les épaules sont secouées et les autres zones musculaires se détendent. Ne dit-on pas « se tordre de lire » « se plier de rire », « se rouler par terre de rire ? »

 

Les petits muscles du visage, les muscles du larynx, les muscles de l’abdomen ainsi que les muscles des membres sont également stimulés et ce sont les muscles du visage qui engendrent les expressions rieuses. Ils attirent les coins de la bouche et des paupières vers le haut. Les muscles des mâchoires, aussi puissants sont-ils, sont relâchés. 

 

Le rire libère alors les muscles du larynx en provoquant toutes sortes de vocalisations ou de cris. Le système limbique, qui est une partie «inconsciente» du cerveau, détermine l’intensité de la réponse allant du rire discret au fou rire éclatant. Le système limbique a la capacité de déconnecter le cortex conscient, ce qui expliquerait les rires incontrôlés.

 

 

Les effets du rire sur le cerveau

 

L'hypothalamus, glande située au centre du cerveau, libère dans l'ensemble du corps des endorphines (morphines naturelles), aux propriétés anti-douleur et calmantes. L'effet d'une respiration profonde améliore au même temps l'oxygénation du cerveau.

 

Le coeur, quant à lui, se met à battre plus vite et plus fort. Les artères, aprés s'être rétrécies, se dilatent, provoquant une baisse de la tension artérielle et une sensation de bien-être. 

 

Ensuite, une profonde détente envahit tout le corps. Qui plus est, ses effets persistent bien longtemps après avoir cessé de rire. 

 

 

Les effets du rire sur le système immunitaire

 

Apparemment, le rire ferait chuter le niveau de cortisol, une hormone qui inhibe l’activité du système immunitaire. De plus, il ferait augmenter la quantité d’immuno-globulines, des protéines qui reconnaissent et qui s’attaquent aux virus, bactéries et autres envahisseurs. Le degré d’activité des lymphocytes T cytotoxiques augmente. Ces derniers sont des cellules du système immunitaire qui reconnaissent et détruisent les cellules cancéreuses !

 

 

Les effets du rire sur le système digestif

 

 

Les muscles abdominaux se contractent avec une telle force que le ventre est massé et permet ainsi au système digestif (estomac, intestins, etc.) d'être brassé en profondeur.

 

De plus, certains chercheurs stipulent que le « massage abdominal » engendré par le rire stimulerait la sécrétion des sucs pancréatiques et que cela aurait pour effet de régulariser la digestion. 

 

Parfois les sphincters ont la mauvaise idée de se relâcher, et c'est la très désagréable "enurésis risoria" (perte d'urine provoquée par le rire). 

 

 

 

 

 

Les propriétés anti-douleur du rire

 

Le rire peut agir en tant qu’anti-douleur et combattre les inflammations articulaires. La sécrétion d’endorphines est stimulée par le rire et cette hormone contribue à diminuer la douleur. 

 

La sécrétion d’adrénaline et de noradrénaline combat les inflammations des articulations de manière complémentaire.

 

 

Les effets du rire sur la réduction du stress

 

Le rire peut également contribuer à la réduction du stress. Encore une fois, c’est la sécrétion d’endorphines qui apaise le corps et apporte un bien-être. Le rire permet aussi de se libérer d’un malaise ou d’une angoisse parce qu’il décharge le corps de ses tensions et libère l’esprit de ses occupations.

 

On peut dire que le rire prépare au sommeil puisqu’il supprime les tensions internes. Après avoir rit, les muscles sont déjà dans un état de relaxation. De plus, le rire fatigue le système d’éveil puisque ce dernier est fortement stimulé lors de cette activité. Ce système laisse place à la sérotonine, neuro-transmetteur qui contrôle l’endormissement.

 

 

La thérapie du bonheur

 

“Il est beaucoup plus facile de soigner un enfant heureux” 

Dr. Caroline Simonds

 

La gélothérapie ou la thérapie par le rire démontre que les vertus du rire sont de plus en plus reconnues. Désormais, les perspectives ouvertes par la gélothérapie (mot issu et inspiré du grec ancien gelo qui signifie éclairer, illuminer) sont étonnantes. Cette forme de thérapie trouve notamment sa place dans les hôpitaux. 

 

Le rire comme moyen thérapeutique s’implante peu à peu dans les centres hospitaliers. Les patients ont accès à des salles d’humour équipées de bandes dessinées, de livres, de revues et de films comiques.

 

De plus, plusieurs hôpitaux comptent parmi les membres de leur personnel des clowns dits thérapeutiques qui sont formés pour distraire et garder le moral des patients. Au grand plaisir des petits malades, ces derniers leur rendent visite, déambulent dans les corridors, les amusent et les font rire aux éclats. 

 

 

 

Rire une heure par jour permet de brûler 500 calories.. Alors quand commencez-vous ??? 

 

 

Photos par ordre d'apparition © Fotolia.com Yuri Arcurs / Leah-Anne Thompson / Jaimie Duplass / Lisa F. Young / Gina Sanders / Philcopain / Steve Snowden

Please reload

Articles en ligne

Parabènes, prédisposent-ils aux cancers ?

04.05.2015

1/10
Please reload

Les derniers articles

22.09.2015

Please reload

Recherche par mot clé