© 2015 by  Proudly created with Wix.com

Douleurs articulaires, mieux vaut prévenir que souffrir

Qui n'a pas eu à souffrir, à un moment ou à un autre, de douleurs articulaires qu’elles soient d’origine arthrosique ou arthritiques ?

 

Les douleurs articulaires sont fortement handicapantes et malheureusement fort douloureuses.

 

Contrairement à ce que l’on croit, les douleurs articulaires ne sont pas toujours liées à l'âge et peuvent aussi bien être le résultat d'un traumatisme sportif, d'une alimentation trop riche qui encrasse l'organisme et s'attaque aux articulations, d'un terrain plus ou moins héréditaire ou tout simplement d'une sensibilité particulière aux changements de temps favorisant les douleurs.

 

Ces douleurs sont soit des douleurs liées à l’usure du cartilage et c’est une arthrose, soit dues à une inflammation de l’articulation et c’est une arthrite.

 

Toutes les articulations peuvent être touchées du dos, à la nuque, aux épaules, aux genoux, les hanches, les pieds, les mains, elles deviennent très douloureuses et s'enraidissent. 

 

Avant d'en arriver à des traitements médicamenteux lourds et onéreux et qui ne sont pas toujours très bien tolérés, pensez à la phytothérapie, l'aromathérapie, l'homéopathie, la biorésonnance et la diététique pour vous soulager. 

 

 

Comment différencer une arthrose d'une arthrite ?

 

La crise d'arthrite :

 

Elle survient brutalement, l'articulation touchée devient rouge et chaude au toucher, est gonflée et très douloureuse. La douleur est permanente et ne diminue pas au repos. Un excès de dépôt d'acide urique dans l'articulation, dû à une accumulation et un mauvais drainage des toxines de l’organisme, est à l'origine de la crise. 

 

Le but de la thérapie sera tout d’abord de faire diminuer l'inflammation et éliminer l'acide urique en surcharge en remodelant l’alimentation et en drainant l’organisme au moyen de plantes médicinales appropriées.

 

La crise d'arthrose : 

 

L’arthrose est beaucoup plus insidieuse car l’usure du cartilage s’opère au fur et à mesure du temps entraînant des raideurs articulaires et une douleur qui devient latente. Elle est donc beaucoup moins douloureuse que la crise d'arthrite et prend plutôt l'allure de douleurs chroniques qui peuvent devenir plus intenses à certains moments. 

 

Articulation saine 

 

 

Les articulations commencent à craquer et la mobilité revient par le mouvement.

 

Ce sont des déchets organiques acides qui attaquent le cartilage qui sont à l'origine de l'arthrose. Le cartilage s'use, se fissure et devient rugueux. Des lésions de l'os apparaissent avec parfois des proliférations osseuses (les " becs-de-perroquet ") sur les vertèbres. Il peut également exister une irritation de la membrane synoviale, de l'enveloppe de l'articulation et des tendons et ligaments.

 

 

Les bases du traitement

La toute première mesure à prendre est de modifier son alimentation souvent riche en graisse saturées et beaucoup trop acide. Les déchets acides ne pouvant, par leur trop grande quantité, être éliminé par voie naturelle, ils se fixent sur les articulations qui s’encrassent et s’usent. Le patient devra revoir son alimentation pour soit supprimer soit réduire les aliments incriminés tels que : les abats, les viandes rouges et les viandes grasses, les charcuteries, les alcools, et tous les types de sucres blancs qui sont tous les aliments acidifiants.

 

La deuxième mesure sera une mesure thérapeutique qui consistera en premier à redynamiser les articulations touchées au moyen de la biorésonnance qui diminuera l’inflammation et les douleurs. 

 

En parallèle deux types de remèdes seront données, un sera à base de glucosamine (qui favorisera la restructure du cartilage) et l’autre consistera dans la prise d’un drainage des articulations à base de plante médicinale afin de nettoyer les articulations des toxines présentes. Le patient devra apprendre à boire au moins un litre et demi par jour. Les plantes médicinales sont particulièrement recommandées dans ce cas, puisque, sous forme de tisanes ou d'extraits liquides, elles apportent à la fois l'eau et les principes actifs.

 

Il est toujours très important de faire des cures préventives afin d’éviter une inflammation ou une usure du cartilage car une fois que l’usure est installée, le traitement se doit d’être régulier. Un cartilage ou une inflammation du liquide synovial ne se guérissent pas en une semaine, le traitement est long.

 

Le traitement devra être poursuivi jusqu'à l'amélioration des symptômes douloureux. 

 

 

 

© Fotolia.com Sebastian Kaulitzki - Suprijono Suharjoto - 

 

Please reload

Articles en ligne

Parabènes, prédisposent-ils aux cancers ?

04.05.2015

1/10
Please reload

Les derniers articles

22.09.2015

Please reload

Recherche par mot clé
Please reload