© 2015 by  Proudly created with Wix.com

Cigarette électronique : pour ou contre ?

 

En juin 2014 l’OMS publie un bulletin dénonçant une dangerosité des substances contenues dans les cigarettes électroniques. (pour y accéder, cliquez ici)

 

Dans les jours suivants des experts de la santé suisses et européens critiquent les conclusions de l'OMS, qu'ils jugent trompeuses. Motif : les substances toxiques dégagées par l'e-cigarette ne sont toujours pas clairement identifiées.

 

En novembre 2014 paraît une étude japonaise qui démontre que les vapeurs de cigarettes électroniques contiennent des substances cancérigènes, dans des quantités très variables, et qui peuvent dépasser les concentrations de la fumée de cigarette traditionnelle.

 

Le chercheur Naoki Kunugita qui a dirigé l'étude dit ceci : «Les taux varient grandement d'une marque à l'autre et même pour une même marque d'un échantillon à l'autre. Pour une des marques analysées (non-citée), l'équipe de recherche a trouvé un niveau de formaldéhyde qui a atteint jusqu'à plus de dix fois celui contenu dans une cigarette traditionnelle. Ce taux n'est toutefois pas constant, il varie au cours de l'expérience et s'élève particulièrement en cas de surchauffe du fil résistif intégré», a-t-il expliqué à l'AFP (Agence France Presse).

 

 

Que sont ces substances citées dans cette étude ?

 

Ce rapport japonais conclu que les vapeurs absorbées contiennent, entre autre : 

  • du formaldéhyde (un composé également appelé formol et considéré comme favorisant les cancers),

  • de l'acroléine (utilisé pour la fabrication de matières plastiques, de parfums, et dans de nombreuses synthèses organiques. C'est un composé toxique, irritant la peau et les muqueuses, hautement lacrymogène, qui a été utilisé comme gaz de combat durant la Première Guerre mondiale. Source : Encyclopedia universalis cliquez ici

  • du glyoxal (ou éthanedial) Utilisé, entre autre, pour le tannage du cuir,

  • ou encore du méthylglyoxal (l'un des effets du méthylglyoxal est d'accroître la sensation de douleur en se liant directement aux nerfs, ce qui provoque une hyperalgésie dans le cas d'une neuropathie diabétique. Source Nature medicine (en anglais cliquez ici

 

Rien n’arrêta la cigarette électronique qui est un marché estimé à 10 milliards de dollars en 2017 et toutes les études et contre-études ne feront que nous intoxiquer d’avantage. 

 

En attendant que des dizaines d'études confirment ou infirment la dangerosité des substances contenues dans les cigarettes électroniques, je conseille aux accros de faire régulièrement des inhalations à base d’huile essentielle d’eucalyptus radiata afin de purifier leurs poumons car la vapeur de la cigarette électronique risque de favoriser des mycoses pulmonaires qui s’avèrent être de très graves pathologies.

 

 

Image : © pixarno - Fotolia.com

Please reload

Articles en ligne

Parabènes, prédisposent-ils aux cancers ?

04.05.2015

1/10
Please reload

Les derniers articles

22.09.2015

Please reload

Recherche par mot clé
Please reload